La médiation vue par la Cour d'appel de Paris

En mars 2021, la cour d’appel de Paris a lancé une réflexion, en collaboration avec l’université, aux fins de présenter au ministère de la Justice un état des lieux de la médiation et de la conciliation, quelques propositions de réformes, ainsi que plusieurs recommandations.

Dans ce rapport -page 30- les auteurs notent que :

« Le rôle du médiateur est particulièrement attendu dans les conflits d’une certaine complexité, d’une certaine profondeur historique ou d’une certaine dimension affective qui nécessiteront le déploiement d’un processus complet pour permettre d’établir et de rétablir un dialogue entre les parties aux fins de construire une solution. Pour des litiges plus simples, la conciliation peut suffire à la résolution du différend. En effet, la fonction du médiateur consiste à « tenter de dégager les gens du problème, de les faire négocier sur les intérêts plutôt que sur les positions, de leur faire explorer le champ des possibles et découvrir des alternatives créatives. Il leur fera prendre conscience de leur meilleure solution de rechange. Il pourra aussi les entendre en aparté pour leur permettre de dire ce qu’elles ne veulent ou ne peuvent pas se dire face à face. »




Rapport-Promotion-et-encadrement-des-MARD- CA Paris - 5-mars-2021
.pdf
Download PDF • 1.89MB



5 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout